samedi 24 janvier 2009

Note de félicitations au candidat Bell Angelot (de son épouse)

Aujourd’hui 23 Janvier 2009, je voudrais par une note publique saluer le courage et la perspicacité d’un grand homme. Un homme d’une grande sagesse, Bell Angelot, que souvent le président Aristide compare au Général Charles de Gaulle. Il s’est toujours distingué au sein de l’organisation Fanmi Lavalas par son savoir faire et surtout par sa capacité à défendre l’organisation dans les moments les plus difficiles de la vie politique.
Ce professeur de droit constitutionnel s’est fait remarquer par ses multiples interventions sur les antennes de plusieurs stations de radio tant à la capitale qu’en province. Le nom de Bell Angelot est vite devenu synonyme de compétence et de performance dans le monde de la politique haineuse. Ces prises de positions lui ont attiré des admirations dans le monde intellectuel haïtien. Ces qualités de grand défenseur de l’organisation Fanmi Lavalas lui ont aussi causé des ennuis. Parmi les victimes du kidnapping du 29 février 2004, il est l’un des plus atteints économiquement, moralement, politiquement et physiquement. Bell Angelot, l’homme du peuple, qu’on s’apprête à l'appeler, croit en la démocratie. Selon lui la vraie démocratie c’est celle qui donne à tous les mêmes chances de réussite. L’honnêteté est son arsenal politique, et "mon Cher Chéri" comme je l’appelle souvent, n’est jamais trop pressé, il attend toujours patiemment son tour. En disant cela, je me souviens lorsqu’il était Directeur général du Ministère de l’Intérieur, plusieurs souhaitaient qu’il devienne Ministre, un grand nombre de sénateurs avaient même fait la demande au président Aristide. Pourtant, cela ne lui faisait ni chaud ni froid. C’est cette force de caractère qui le conduit partout, je lui dit souvent : tu attends que Dieu agit pour toi. En témoignage, Dieu a toujours manifesté sa grandeur en sa faveur.
Il est aussi un bon époux. Un mari affectueux, compatissant et tendre c’est pour ces qualités que je l’aime chaque jour d’avantage, aujourd’hui plus qu’hier et bien moins que demain. Il est aussi un père aimant, attentionné et bienveillant pour qui nos enfants ont une admiration sans bornes et un respect profond.
Bell Angelot ne croit pas au pouvoir de l’argent ; il dit souvent que l’argent ne saurait acheter la valeur morale et l’intégrité d’un homme. Ces mots de Sacha Guitry lui ont toujours plu « On accepte l’idée qu’un homme sans valeur peut gagner de l’argent, mais qu’un homme de valeur parvienne à s’enrichir, on ne lui pardonne pas ! » Je sais que l’honnêteté est ta meilleure politique, mais tu dois savoir que les gens malhonnêtes sont prêts à tout pour parvenir au pouvoir. Heureusement, au fil du temps, le monde a toujours prouvé qu'il est à la recherche d’hommes de ta trempe. Le Nord héroïque a besoin de toi, un candidat honnête, fiable et déterminé. La cité glorieuse a une soif ardente d’hommes qualifiés à l’instar de Louis Mercier de qui je retiens si bien ces paroles :

“JE JURE QUE JE CROIS AU GENIE BIENFAISANT DE MA RACE, AUX DESTINEES IMMORTELLES ET GLORIEUSES DE MA PATRIE, QUE JE SERVIRAI LES INTERETS DE MA RACE ET DE MA PATRIE AVEC DEVOUEMENT ET DESINTERESSEMENT JUSQU’AU SACRIFICE.” Tout comme ce célèbre historien, diplomate et éducateur du grand Nord, tu as toujours prouvé dans tes discours, ton leadership et ta conduite que tu possèdes cette foi qui soulève les montagnes! La fierté du Nord, par ton organe au sein du sénat haïtien, renaîtra !
En ces termes, mon Cher Chéri, je salue ton courage de te porter candidat pour représenter le département du Nord au parlement. Je suis persuadée que le Nord et l’organisation Fanmi Lavalas ont fait un bon choix et seront valablement représentés. Je te promets publiquement et solennellement de t’apporter inconditionnellement mon support économique, moral et politique comme tu l’as fait pour moi lors de ma candidature dans les années 2000.

Je te souhaite donc bonne chance et un succès assuré.

Je t’aime.

Youseline Augustin Bell

ybell@fanmilavalas.net

3 commentaires:

jasmine Simon a dit…

Je m’appelle Jasmine Simon, Je suis une ancienne élève de maitre Bell Angelot. Il est très qualifié pour le poste de sénateur. Je demanderais à tous les élèves et les gens de bien qui connaissent la valeur de cet homme de supporter sa candidature. Je le respecte pour sa connaissance, sa bonté, sa capacité, et son grand cœur. Je pense que cette note de sa femme, qui prouve un geste d’amour et de support, est vraiment originale. On a besoin des modèles de couples de ce genre dans le pays, car partout c’est la haine, la division, et la trahison. Il est temps de commencer une nouvelle ère.

Nora Daniel a dit…

D'apres ces notes concernant Bell Angelot, de sa femme, je deduis qu'il est un bon pere de famille, un homme de courage et d'integrite. Je ne le connais pas personnellement mais je pense que le pays a besoin de la generosite et de l'intelligence d'un homme aussi experimente dans le domaine politique.Bell Angelot est l'homme ideal pour ce poste, de ce fait, je le supporte sur toute la ligne et je vous invite a faire de meme.

Anonyme a dit…

2 0 0 9
LANE TOU NEF POU YON REVOLISYON TOU NEF

2009, lane tou nèf, lane kote chak ayisyen kap soufri ak sentòm maladi malkonprann ou byen demanjezon mantal, lòt ayisyen ki konsyan, ki avize dwe kòmanse file zèl kat konesans, konpetans ak volonte yo, pou bouske terapi ki pi kòdyòm pou trete lòt, paske zouti esansyèl, pou konstwi Ayiti tou nèf la, fòk li pote mak frabrik chak grenn ayisyen.

Se vre, anpil nan nou ap reflechi kou mèt janjak sou chanjman peyi a, ki ta dwe derape anba yon mouvman lidèchip-kolektif, konferans nasyonal ou byen dyalòg sosyal…elatrye. Alò, si n ta pase annaksyon, kisa ki pral sèvi kòm ajil ki pou simante nou youn ak lòt ansanm ak bann pakèt diferans sa yo ki separe n? Annatandan, ann kale je n nan bousòl ki pou gide n ateri nan baz enterè kap makonnen n ansanm. Men, nan sevò n fòk li klè, kisa ki rele chanjman oswa devlopman pou Ayiti jwenn eskanp figi l? Senpman, nou konpranm tout peyi ki vle grandi, donnen lavi miyò, pi gwo resous, se pitit li e se yo ki pou kanpe djanm kont tout lènmi.

Lane 2009 sa a, èske nap kontinye chita plenyen epi aksepte viv degrenn gòch, san vizyon, san lanmou, san respè, san diyite? Si w se Ayisyen reponn? Reponn ak tout kè w. Paske lòm ki fonksyone byen ou jwenn sèvo l ak kè l pa janm sisprann kominike ansanm pou pwodwi bonjan refleksyon ki bay lavi. Anverite, ou te mèt te pi gwo entèlektyèl, pi gwo pwofesyonèl, pi gwo grannèg, pi gwo otorite chaje pouvwa, si konesans oswa pouvwa sa a pa konekte nan kè w, ki sous lanmou, se nan fè nwa, nan ilizyon wap kouri. Si nasyon nap mete kanpe a pa kòmanse dekole nan mitan nou, nou menm ayisyen, se lave men souye atè. Se pou n mare senti n, lache kè n pou n monte ansanm drapo n byen wo, pou l flote diyite nan sèvo n, pou n rive jwenn bonjan ekilib mantal, pou n ateri sou pis bonjan ekilib sosyal pou n jwenn nan bonjan kondisyon : manje, edikasyon, travay.

Kelkeswa enterè pèsonel yon ayisyen, kelkeswa sa k divize nou youn ak lòt, ann bouske yon grandè, yon diyite devan lemonn. Senpman, sa mande pou n kòmanse limen bouji yon lòt konpòtman nan flanm diskou n ki pa dwe depaman ak aksyon n. Paske nan je tout peyi, ankò, nou dwe tounnen limyè pou klere linivè kont linyorans, grangou ak koripsyon kap souse mwèl sevò limanite. Nou pa dwe bliye, zam lanmou nan kè yon senp sitwayen, pi fò pase tout zam lanmò nan men lènmi yon peyi. Lè zam lanmou deklannche, lame toupatou ta mèt fè youn pa fouti detwi menm yon flèch lanmou nan kè yon sitwayen ki kwè peyi l kapab chanje.

Alò si manje, edikasyon, travay se nanm yon nasyon e si lanmou chaje kou lekba ak pisans pou simaye yo annabondans, pouki lane 2009 sa a, ki yon lane tou nèf, nou pa deklannche yon revolisyon tou nèf, youn nan pi gwo lemonn pa janm konnen ki se REVOLISYON LANMOU pou n rive jwenn tout bon vre nan bonjan kondisyon : manje, edikasyon, travay pou chak ayisyen, lè sa a na chante ansanm jwaye nwèl e swete ak tout kè n bòn ane, chak ane pou chak ayisyen toupatou sou latè.


Lamarre Baptiste
Depite 46 zyèm lejislati
Otè « Manifeste de paix »
lamarrebaptiste@yahoo.com
Kopi : pou chak nan nou
: pou laprès